Site de l'université de Franche-Comté

L'Université Ouverte

MOT DE JACQUES BAHI

 

 

À L’UNIVERSITÉ SE VIVENT DE BELLES AVENTURES.


La recherche révèle des territoires inconnus, parfois les construit, les défait ou les remodèle. La connaissance est en mouvement, les théories changent, mais elles se construisent toujours avec une rigueur scientifique qu’il faut reconnaître. Ces territoires sont aussi le terrain de jeu de nos étudiants, tant la formation doit profondément s’ancrer dans la recherche, pour former des professionnels citoyens, aguerris à l’investigation, à l’observation, à la rigueur d’un raisonnement, au doute, à toute méthodologie propre à la construction d’une connaissance. Et par étudiants, je pense aussi à ceux de la formation tout au long de la vie, que je souhaite développer encore davantage. L’Université Ouverte nous accompagne, à tout moment de notre parcours, dans ce voyage à travers la connaissance, à travers ces territoires inconnus. Ouverte à tous, à prix modique, rayonnante sur tout le territoire grâce à ses 7 antennes, éclectique dans ses sujets, elle permet de partir à la conquête de l’histoire, de la philosophie, de la physique et de l’astronomie, de l’histoire des arts et de la poésie…

Si l’aventure vous tente, n’ayez pas peur de franchir le pas : les conférences et cours proposés sont accessibles, conçus et pensés pour tout un chacun.

Damienne Bonnamy, accompagnée des président.es et équipes bénévoles faisant vivre les antennes, est à l’oeuvre dans cette entreprise, aux aguets de l’actualité mondiale, nationale et locale pour proposer des thématiques en résonance avec notre temps.

Je vous souhaite une agréable et enrichissante traversée dans ces contrées inconnues.

JACQUES BAHI
Président de l’Université de Franche-Comté

 

 

DE L’UTILITÉ PUBLIQUE


À quoi bon s’inscrire à l’Université Ouverte ? Des cours, des conférences, des ateliers… très peu pour moi. L’école est finie et c’est très bien ainsi.


Et si justement tout commençait parce que c’est fini ? Une nouvelle vie,celle que l’on choisit, que l’on s’offre.


Il y a tout à découvrir, non pas tant des réponses à trouver que des questions à poser. L’université a cela de particulier qu’elle a vocation à défricher, déchiffrer. Mais l’entreprise, si elle est singulière – il y a des chercheurs solitaires – prend son sens lorsque les efforts individuels accumulés font jaillir une évidence : la connaissance naît, puis va vivre en étant expliquée, diffusée. En ce sens, auditrices et auditeurs sont cocréateurs du processus. C’est pourquoi si vous avez besoin de l’université, l’université a plus encore besoin de vous. En Franche-Comté, cela a été compris depuis longtemps : c’est en 1981 que, officiellement, a été créé le service commun « Université Ouverte » afinde partager les savoirs produits, maîtrisés par les universitaires. Simplement, naturellement. Rien de prétentieux, de réservé à un cercle restreint. Venez, vous serez surpris, vous découvrirez des choses radicalement nouvelles, tout en réalisant que vous êtes riche de connaissances, d’une expérience dont vous parlerez à votre voisine, à votre voisin.

La crise dite des « Gilets jaunes » a montré un besoin de visibilité de toute une partie de la société se sentant oubliée. Et, justement, se retrouver autour d’un sujet commun, est un moment autant social que culturel.

La marque « Université Ouverte » est celle de l’université de Franche-Comté, mais aussi celle des sept antennes régionales, si importantes pour la vitalité de l’institution. Ce maillage du territoire est une réussite que l’on doit à l’engagement des présidents et bureaux bénévoles, à la fidélité des participants, au soutien déterminé et continu des collectivités territoriales, région, départements du Jura et de la Haute-Saône, municipalités d’accueil des antennes. Ce cercle s’élargit aujourd’hui à nombre de partenaires culturels institutionnels et territoriaux.


Que tous soient ici remerciés pour la confiance témoignée et assurés de notre détermination à poursuivre et développer l’Université Ouverte.

Comme la petite coccinelle qui nous accompagne cette année, elle est d’utilité publique !

 

DAMIENNE BONNAMY

Directrice de l’Université Ouverte